Amel Rachem

Entrepreneur atypique : comment faire de tes différences tes plus grandes forces ?

profil atypique

Quand on crée son entreprise, on entend souvent qu’il faut se nicher. C’est d’ailleurs ce que je dis régulièrement à mes apprenants ou à mes coachés. Pour le profil atypique ce n’est pas le plus simple…

Pourtant parvenir à se spécialiser et trouver ce qui nous convient le mieux, ce n’est pas toujours le plus évident. Cela s’apprend en s’exerçant et aussi grâce à quelques fails (des échecs mais dis en anglais, ça sonne mieux… 😉). 

Spoiler alert : personne ne se réveille un matin en sachant précisément quel est son domaine d’excellence, ou encore en sachant quel est ce petit “truc” qui lui permettra de tirer facilement son épingle du jeu. 🙊

Cela s’apprend toujours avec le temps et l’expérience. 

Mais, as-tu déjà envisagé que ta différence puisse être intrinsèque ?

As-tu déjà envisagé que ce que tu crois être une différence voire un handicap soit ce qui te donne une (immense) longueur d’avance par rapport à tes concurrents ? 

Je sais de quoi je parle, je suis moi-même passée par là. J’ai mis du temps à admettre que mon profil est unique et que mes « bizarreries » sont aussi d’immenses atouts.

Allez, rentrons dans le vif du sujet avec au programme de cet article : 

  1. Comment reconnaître un profil atypique ? 
  2. Quelles sont les forces d’un entrepreneur atypique ? 
  3. Comment valoriser ses différences quand on est atypique ?

Comment reconnaître un profil atypique ?

Si on voulait expliquer en quelques mots qu’est-ce qu’un profil atypique, on peut dire qu’il s’agit d’une personne qui ne répond pas aux critères initialement définis, une personne qui sort des cases. Pourtant, grâce à ses compétences et son expérience, elle parviendra à répondre avec brio aux résultats attendus. 

Il existe une multitude de profils atypiques. J’aimerais qu’on s’attarde ici sur quatre grandes catégories : Les autodidactes, les personnes à haut-potentiel, les personnes multi-potentielles et enfin celles qu’on qualifie de neuro-atypiques.

➡️ Les autodidactes

Ces personnes sont capables de beaucoup apprendre par elles-mêmes, en dehors des bancs de l’école. Une fois qu’elles ont envie de découvrir un nouveau domaine, elles peuvent s’y consacrer pendant des heures et des heures sans se lasser ! 👋

C’est souvent le cas de personnes qui se lancent dans le business en ligne. Le cursus classique a encore un train de retard énorme par rapport aux évolutions du monde digital. C’est pourquoi pour être vraiment au fait des ces évolutions, il est souvent préférable de se tourner vers des formations en ligne immédiatement actionnables et qui donnent de vrais résultats. 

➡️ les personnes à hauts potentiels

Ces dernières années, la question de la douance est un sujet hyper abordé. On ne compte plus le nombre de livres, d’émissions, de tests en tout genre qui promettent d’aider à détecter les profils hauts potentiels (les fameux HP également appelés “les zèbres”…).  

Parmi les traits distinctifs de ces personnes HP, on trouve généralement des personnes qui observent beaucoup, se questionnent très voire trop souvent. Ce sont aussi des personnes très sensibles qui parfois, peuvent avoir un besoin d’indépendance assez poussé. Tous ces éléments peuvent avoir un impact fort dans les relations avec les autres. 

Si le sujet t’intéresse, n’hésite pas à aller lire le livre Je pense trop de Christel Petitcollin qui m’avait beaucoup éclairée et permis de mieux me comprendre aussi. 😉

Pour découvrir qui je suis je t’invite à lire ma page « à propos » , tu verras comment j’ai réussi à me trouver en tant que profil atypique.

➡️ les personnes multi potentielles

As-tu déjà eu le sentiment qu’on cherchait à t’enfermer dans une case alors que tu aimes explorer tout un tas de sujets ? 

As-tu eu le sentiment d’être considéré comme “anormale” en t’intéressant un jour à l’aquarelle puis le lendemain de te prendre de passion pour le webmarketing ? 🙈

Contrairement à ce que la société voudrait nous faire croire, c’est justement cette capacité à s’intéresser à des domaines très variés qui te permet de sortir du lot tant sur le plan personnel que professionnel…

➡️ Les personnes neuroatypiques

Sous le vocable neuroatypique, les professionnels du sujet rassemblent des personnes ayant un fonctionnement et des compétences cérébrales différents. Concrètement, cela se manifeste par une façon de penser différente, parfois des difficultés relationnelles. 

Les personnes neuroatypiques sont par exemple les personnes haut-potentiels, hypersensibles. dyslexiques. Il peut s’agir aussi de personnes diagnostiquées asperger et à des degrés divers, des personnes autistes. 

Être neuroatypique va bien au-delà de simplement dire qu’une personne est normale ou non. La neuroatypie, c’est avant tout un mode de fonctionnement, un mode de pensée et de perception du monde différent. Leurs comportements habituels sortent du cadre de la “normalité” sans pour autant que cela soit mieux ou moins bien.

Petit à petit, on préfère parler de neurodiversité afin d’inclure plus largement qu’il n’existe pas une seule manière de penser, ni de faire.

C’est exactement la démarche que j’adopte lors de mes accompagnements ou de mes formations. Admettre ses différences plutôt que d’essayer à tout prix de rentrer dans les cases… Vaste programme, n’est-ce pas !?  

Quelles sont les forces d’un entrepreneur atypique ?

Les personnes ayant un profil atypique s’en sortent particulièrement bien dans le grand bain de l’entrepreneuriat. Généralement, elles n’ont pas peur de sortir des sentiers battus. 

Le revers de la médaille, c’est aussi qu’avec l’avènement des réseaux sociaux nombre d’entrepreneurs atypiques peuvent se sentir submergés par l’avalanche d’informations, de stratégies et de plans d’actions “à suivre absolument”. Au final, plutôt que d’identifier ses forces, on finit par ne voir que le négatif et à faire du surplace… 

Donc pour que tu te concentres sur ton vrai potentiel, voici une liste non exhaustive des principales qualités des entrepreneurs atypiques : 

  • savoir s’adapter 
  • savoir faire preuve de résilience
  • être créatif
  • savoir se remettre en question

➡️ Savoir s’adapter

L’une des principales qualités des profils atypiques est de sans cesse avoir envie d’apprendre et de découvrir de nouveaux domaines. C’est un peu comme avoir un coffre à trésors à sa disposition et dans lequel il te suffira d’aller te servir pour répondre aux attentes de tes clients. En plus de l’autonomie que cela peut te garantir, cette soif de connaissance est sans conteste un excellent moyen d’aller à la rencontre de l’autre et de mieux se comprendre.

D’ailleurs, ne dit-on pas que “la connaissance est la seule chose qui s’accroit lorsqu’on la partage”. (Sacha Boudjema) 

➡️ Savoir faire preuve de résilience

Très souvent, les personnes atypiques font preuve d’une grande détermination face aux échecs. Le revers de la médaille c’est que très souvent, elles peuvent ressentir parfois un grand manque de confiance en soi. 

La solution, c’est probablement de travailler son optimisme pour garder toujours cette capacité d’aller de l’avant plutôt que de faire du surplace. 

➡️ Etre créatif

Les profils atypiques font souvent preuve d’une grande créativité. Ils voient le monde autrement et n’hésitent pas à explorer d’autres manières de faire. 

Cette créativité ne se limite pas uniquement au domaine artistique. Il s’agit créativité au sens d’avoir la capacité à créer des connexions entre diverses choses qui, à priori, paraissent ne pas en avoir. 

➡️ Savoir se remettre en question

Les personnalités atypiques se caractérisent par une grande humilité malgré des connaissances avancées dans de nombreux domaines. Cela peut aller jusqu’à ressentir le fameux syndrome de l’imposteur. Ce syndrome se manifeste par le fait de douter plus ou moins régulièrement de ses capacités, de ne pas estimer qu’on mérite telle ou telle réussite, ou bien encore que son succès serait dû à la chance… 

Pour y remédier, l’idéal c’est sans aucun doute de faire le point sur ses forces en mettant de côté l’excès de perfectionnisme.

Entrepreneur atypique : comment faire de tes différences tes plus grandes forces ?

Comment valoriser ses différences quand on est atypique ?

Mieux accepter ses différences est un passage obligé pour parvenir à se valoriser. Voici mes trois conseils pour y parvenir : ne cherche pas à être comme tout le monde, porte un regard bienveillant sur toi-même et laisse parler ton intuition. 

➡️ Ne cherche pas à être comme tout le monde

Plutôt que de te sentir en décalage dans ta vie professionnelle ou bien dans tes relations aux autres, adopte un autre point de vue. Considère ce décalage comme une force… Une force pour déployer ton sens de l’initiative avec tes clients. Grâce à ton esprit visionnaire, tu auras ainsi toujours une longueur d’avance dans la résolution des difficultés ^^. 

➡️ Porte un regard bienveillant sur toi-même

L’une des caractéristiques des personnes atypiques c’est très probablement le fait de toujours se poser beaucoup de questions sur le monde qui l’entoure, les autres et bien évidemment soi-même. Et il faut bien l’admettre, ce questionnement permanent est épuisant ! D’autant que bien souvent, les relations aux autres ne sont pas notre point fort quand on est atypique… Cela peut s’améliorer en développant ses compétences en communication pour mieux comprendre et être mieux compris. 

La personne atypique a un fort besoin d’autonomie et de défis à relever, d’aider les autres grâce à son sens très développé de l’empathie… En bref, si tu te reconnais dans cette description tu as toutes les clés pour être un ou une entrepreneur(e) au top !

➡️ Laisse parler ton intuition

Parmi les personnes au profil atypique que j’ai formées ou accompagnées, un certain nombre ont quitté une vie de salarié. Pour beaucoup, cela était en partie dû à un job dans lequel elles ne trouvaient pas de sens. Ce sentiment vient souvent du fait qu’elles ne comprenaient pas les tenants et les aboutissants des différentes tâches confiées. 

De l’autre côté, il peut arriver qu’elles aient une telle vision d’ensemble du projet confié qu’elles n’arrivent pas à l’expliquer aux autres l’intérêt de réaliser ou non une tâche. Cela est dû principalement au côté très intuitif des atypiques qui se traduit par un fort besoin de liberté. 

Partant de cela, je conseille à mes coachés de se faire confiance et de prêter attention à cette petite voix intérieure qui a tant à leur dire. 😜

Nous arrivons au terme de cet article. Si tu t’es reconnu(e) dans cède portrait du profil atypique, n’hésite pas à nous partager ton expérience en commentaire. 😉

On reste en contact ? J’ai deux solutions à te proposer : 

>> Rejoins-moi sur @amelrachem 

>> Télécharge ton planner objectif

Partage cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

D'autres articles sur le même thème :

Aller au contenu principal